Ronald Van Spaendonck, clarinettiste : « Une master class est un moyen d'élargir les horizons »

dimanche 03.07.2011, 05:08 - La Voix du Nord

Ronald Van Spaendonck et les élèves devant un large panel de clarinettes Buffet Crampon. Ronald Van Spaendonck et les élèves devant un large panel de clarinettes Buffet Crampon.

|  FESTIVAL JUVENTUS |

Le festival Juventus, synonyme de concerts et de rencontres, depuis maintenant vingt et un ans dont quinze à Cambrai, a vécu sa toute première master class, ...

vendredi, avec l'un des lauréats Juevntus de la première édition : Ronald Van Spaendonck et sa clarinette au clétage aurifié. Cette journée a été un pur moment de partage ineffable pour les élèves du conservatoire de Cambrai.

photo

Rencontre avec le soliste international belge mais aussi professeur de clarinette à Mons et Bruxelles.

La veille du concert d'ouverture, vous avez participé à la première master class Juventus à Cambrai depuis sa création, quel est votre sentiment aujourd'hui ?

Ronald Van Spaendonck : « J'étais très curieux et intéressé de voir ce qu'il se passait ailleurs. Une master class est un moyen d'élargir les horizons. J'ai été surpris du haut niveau des sept élèves dont ceux de la classe de Muriel Magnier-Caplier, professeure de clarinette au conservatoire. Cette master class, à Cambrai, a permis d'associer le festival et le conservatoire pour faire profiter aux élèves des solistes internationaux de passage dans la ville, à l'occasion de ce festival de musique classique. » Mais qu'est-ce qu'une master class en réalité ?

Ronald Van Spaendonck : « Les élèves du conservatoire sont dans un cocon tout au long de l'année et cette master class est une façon d'avoir un autre point de vue sur l'élève puisque c'est une personne de l'extérieur qui donne ses conseils, sans détruire le travail du professeur. Le langage de l'instrument est international, il n'y a donc plus de frontière de la langue. C'est pourquoi, nous pouvons communiquer avec tout élève qu'il soit chinois, américain ou français. » Y a-t-il une différence entre être un professeur de clarinette et faire une master class ?

Ronald Van Spaendonck : « Lors d'une master class, on donne des conseils à l'élève. La personne pédagogue fait partager son expérience. Je n'impose rien à l'élève qui me joue son morceau. Je transmets seulement mon savoir, lui dis ce que je pense et l'élève fait le choix de le prendre ou non. En sortant de la master class, les élèves ont pu essayer différentes clarinettes Buffet Crampon (NDLR : de la clarinette en mi b à la clarinette basse, en passant par la clarinette en si b, il y en a pour tous les goûts car Buffet et Crampon est le leader mondiale de la clarinette depuis 1825). Ça aussi, ça fait partie de la master class. • J.N (CLP)